En bref

Actions : Nous maintenons une allocation neutre aux actions. Cette décision fait suite à la récupération des bourses européennes depuis la baisse du mois de mars. Le di érentiel de valorisation, par rapport aux valeurs boursières américaines, reste d’actualité.

Obligations : Nous continuons à sous-pondérer la partie obligataire en vue des futures remontées des taux d’intérêts attendues aux Etats-Unis et en Europe. Nous continuons à
surpondérer les obligations perpétuelles européennes ainsi que le segment de la dette émergente. Nous restons sous-pondérés en obligations souveraines et en obligations à haut rendement.

Devises : Nous maintenons une exposition faible au dollar américain bien que nous pensons que la plus grande partie de la baisse du dollar est derrière nous.

Download